Le label RGE / Reconnu Garant de l’Environnement

RGEDepuis janvier 2015, pour accéder à certaines aides financières de l’État, les particuliers doivent faire appel à des entreprises certifiées RGE pour leurs travaux de performance énergétique. Bien comprendre cette nouvelle directive qui impacte autant les particuliers que les professionnels.

Petit rappel : Ségolène Royal et Sylvia Pinel ont signé le 16 juillet 2014, un décret permettant l’entrée en vigueur du dispositif d’éco-conditionnalité pour les aides destinées aux travaux d’amélioration de la performance énergétique. L’objectif ? Rénover plus de 500 000 logements d’ici à 2017, et améliorer la qualité des travaux avec le mise en place d’un réseau de professionnels compétents labellisés Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Les aides financières dépendantes de la certification RGE des professionnels

En 2015, les particuliers doivent obligatoirement faire appel à des artisans certifiés RGE pour bénéficier des aides de l’État pour leur travaux de performance énergétique de leur logement. Voici les principales modifications pour cette année à venir :

Ces deux dispositifs financiers sont cumulables.

Qu’est-ce qu’un artisan RGE ?

  • La certification RGE ou éco-conditionnalité, a pour objectif premier d’offrir aux particuliers une visibilité sur des entreprises fiables (situation financière solide notamment) et des professionnels réellement compétents dans leur spécialité (la pose d’une pompe à chaleur ou l’isolation thermique par l’extérieur exigent des connaissances techniques irréprochables).

Les types de travaux concernés par la certification RGE

A la question : dois-je faire appel à un professionnel certifié RGE pour l’installation de ma cuisine ? La réponse est non, n’oubliez pas, cette mesure ne concerne que les travaux de performance énergétique pour lesquelles il existe des aides financières : isolation, menuiseries extérieures, chauffage, etc.) et les énergies renouvelables ( équipements solaires, chauffage au bois, pompes à chaleur).

Vous devrez ainsi éviter d’avoir affaire à un professionnel qui s’est spécialisé dans un domaine porteur plus par intérêt financier que par réelle connaissance du marché en question. Les éco-artisans sont soumis à des contrôles réguliers par les organismes certificateurs, et peuvent perdre leur certification en cas de non-respect de la charte à laquelle ils adhèrent en devenant professionnels RGE.

Comment reconnaître un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement)

  • Il existe plusieurs certifications RGE, reconnaissables grâce à différentes étiquettes.